Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


Channel Description:

Un blog utilisant WordPress
    0 0

    A 89 ans Simone Veil est décédée. Comme le dit Le Monde « L’ancienne déportée incarne – à sa manière – les trois grands moments de l’histoire du XXe siècle : la Shoah, l’émancipation des femmes et l’espérance européenne ». La loi sur l’IVG défendue avec courage, l’importance européenne argumentée avec force et la lutte contre la mort programmée par les Nazis menée avec une fureur de vivre. Je l’ai admirée, rencontrée, saluée. Son courage et sa détermination m’inspirent! Merci Simone Veil. Hommage à une grande dame!

    0 0

    Le président du parti appelé « Centre démocrate humaniste » a tiré la prise. C’est à dire ? Il ne veut plus continuer à gouverner dans les parlements régionaux avec son partenaire socialiste en proie à de nombreux scandales en Belgique francophone. Il faut donc négocier vu que cette démarche n’entraine pas la chute des parlements et donc un vote. Négocier chez nous cela peut durer… Quelle est la meilleure protection contre un échec de ces négociations ? Continuer à siéger au sein de ces majorités et gouvernements comme si rien n’avait vraiment changé. Ah si, tout de même, quelque chose a changé : les textes sont votés bien plus vite qu’avant. Tous les jours ou presque apporte son lot de nouveaux (ou anciens) textes à débattre afin de les voter vite vite vite avant la fin de la session parlementaire, ou de la négociation, soit en tout cas le 20 juillet. Inédit, dit-on ici. Vous me suivez ?  Entre-temps les président-e-s de partis négocient non pas encore le programme d’une éventuelle nouvelle majorité, mais la bonne gouvernance. Oui, le décumul député –bourgmestre ou député-e- échevin-e- ( adjoint-e au maire en belge). Non pas que ce soit cela à l’origine des nombreux scandales qui secouent la Belgique […]

    0 0

    Le CD&V semble  vraiment avoir un problème avec les droits des femmes et le corps des femmes! Le ministre de la Justice Koen Geens considère le droit à l’avortement comme monnaie de négociation politique, et n’évoque même pas la santé ou le choix, le bien-être ou le droit des femmes. Que nenni. Ensuite, la Secrétaire d’Etat Bianca Debaets, après sa sortie sur l’assignation à maternité pour les femmes avec l’allaitement, défend la marchandisation des corps! Et encore une fois on ne parle pas des quelques « Sonia » ou « Ingrid », on parle d’un système d’exploitation et de réseaux qu’elle propose d’entretenir, et certain-e-journaliste osent appeler ça de l’accompagnement!!! Si on s’intéressait un peu plus aux compétences des élu-e-s et ce qu’ils ou elles en font, ça serait peut-être intéressant, non?  

    0 0

    La Deuxième Guerre mondiale c’est notre Histoire, pas si lointaine. La Shoah est indissociable de l’histoire européenne, y compris en Belgique. Il faut se souvenir de notre passé et nous retrouver dans une lecture commune et partagée des événements de la Shoah. Je ne peux donc passer sous silence les faits qui se sont déroulés il y a 75 ans dans la métropole anversoise et ensuite à Bruxelles et dans le reste du pays. En effet, les rafles de l’été 1942 sonnent le glas de la communauté juive d’Anvers. Dans la nuit du 15 au 16 août 1942, a lieu à Anvers, la première grande rafle nocturne de la solution finale en Belgique. Les forces de l’ordre belges sont directement impliquées dans cet événement puisque la police communale anversoise, réquisitionnée, procède à cette première grande rafle. Elle permet d’arrêter 998 Juifs ([1]). Une nouvelle rafle a lieu les 28 et 29 août (1.243 Juifs arrêtés), les 11 et 12 et les 20 et 21 septembre. En tout près de 4.000 Juifs sont arrêtés et envoyés à Auschwitz.  Le 3 septembre, c’est la communauté juive Bruxelles qui est frappée. Dans un premier temps, les Juifs de natio­nalité belge sont épargnés, mais beaucoup sont surpris par l’ampleur des arrestations et […]

    0 0
  • 09/11/17--14:07: 9.11.2001
  • Peu de mots, juste le souvenir. #neverforget #noublionsjamais triste anniversaire de la mort de trois mille personnes dont le souvenir doit rester vivant dans nos mémoires afin de ne pas oublier.

    0 0

    Le transfert des allocations familiales qui fait suite à la 6e réforme de l’État et qui représente 1 milliard d’euros pour la Région bruxelloise, est une opportunité pour dépoussiérer un système social vieillissant et pour rendre ce dernier plus transparent et plus lisible pour les Bruxellois-es en termes de fonctionnement. En ce sens, j’ai souligné plusieurs points : –  le nouveau système doit prendre en considération la diversification des familles – nos politiques familiales et sociales datent d’une autre époque ! – Bruxelles a ses particularités dissemblables aux autres Régions : par exemple, une politique nataliste n’est plus d’application dans une Région qui compte le plus grand nombre de jeunes du pays. Le système, à ce niveau, est à repenser ; de même, la pauvreté infantile (un enfant sur 4 !)  et la croissance des familles monoparentales est la plus élevée dans notre Région. L’aide à la parentalité y trouve donc toute sa place, sans être uniquement un outil qui pallie les manquements de la Région dans ses politiques de lutte contre la pauvreté. » J’ai expliqué que pour le MR, les allocations familiales régionalisées doivent garantir la continuité de paiement, rester universelles : un-e enfant doit être égal à un-e enfant, quel-le que […]

    0 0

    Une carte blanche que j’ai co-signée ! « Actuellement, la Belgique n’a pas légalisé la prostitution au sens où il n’y a pas de loi qui l’ « organise ». Chacun fait ce qu’il veut. À noter qu’il existe des lois prohibant le proxénétisme (le fait de vivre des revenus d’une personne prostituée). Par contre, les communes ont le pouvoir de réglementer l’activité en ce qu’elle touche à la sécurité publique. Chaque commune a donc son propre règlement, ce qui fait plus de 500 règlements différents pour le pays. Cette situation génère évidemment – oserait-on l’écrire ?- un « bordel » sans nom (…) » http://www.levif.be/actualite/belgique/prostitution-belge-et-si-on-parlait-abolition/article-opinion-728539.html

    0 0

    Le Conseil des Femmes Francophones de Belgique porte plainte contre la campagne publicitaire très explicite de la plateforme « RichMeetBeautiful » qui propose de mettre en relation des jeunes étudiant-e-s avec des hommes aisés sur le plan financier. La présidente, Viviane Teitelbaum, souligne « cette proposition de rencontres entre des « sugar babies » et des « sugar daddies » n’est rien de moins qu’une incitation à la prostitution. En effet, cette campagne vise en majorité de ( très)  jeunes femmes et fait référence à des stéréotypes contre lesquels nous nous insurgeons. Elle donne une image dégradante des femmes, les présentant comme intéressées par les cadeaux futiles et un style de vie luxueux, aspirant à être considérées comme des « poupées » ou des « princesses ». La réalité est bien différente. Malgré l’éducation encore fort stéréotypées des enfants, la majorité des jeunes femmes heureusement, ne se projettent  pas comme objet sexuel et de consommation que ce type de publicité ou de sites induisent. Si nombre de jeunes étudiantes sont précarisées, la prostitution déguisée n’est pas la solution que l’on peut voir proposé dans l’espace public ». La plainte du CFFB à l’encontre de la campagne du site a été déposée ce mardi 26 septembre au Jury d’Ethique Publicitaire qui est l’organe […]

    0 0

    #samusocial #jycroispas ! « Le retour de Pascale Peraïta reste choquant et inenvisageable » réagissent conjointement, ce mercredi, les députés MR Vincent De Wolf et Viviane Teitelbaum, alors que le conseil de l’intéressée fait état de son intention de reprendre, ce vendredi, comme si de rien était, sa fonction de directrice du Samusocial. « Il ne fait nul doute que Pascale Peraïta a gravement porté atteinte à l’image de l’institution d’aide aux personnes sans-abri, laquelle tente, tant bien que mal, de tourner la page et de préparer sereinement le prochain accueil hivernal » estiment les deux membres de la Commission d’enquête sur le scandale du Samusocial. En septembre dernier, le chef de groupe MR, Vincent De Wolf, avait appelé le Collège réuni (gouvernement bruxellois) à initier toute procédure juridique afin d’éviter un retour de Pascale Peraïta au Samusocial, d’une part, et d’éviter le paiement de toute indemnité de rupture, d’autre part. Aujourd’hui, les deux députés MR comprennent qu’aucune solution n’apparaisse avoir été dégagée afin de parvenir à cet objectif. « Une étude juridique a-t-elle été commandée par le Collège réuni ou par la direction du Samusocial ? » et « Quel est le mandat donné au nouveau Conseil d’administration du Samusocial ? », s’interrogent-ils. A leurs yeux, il est […]

    0 0

    C’est vrai, le monde du foot est très chahuté, brutal parfois même, raciste aussi. C’est vrai le monde du foot est encore très masculin, même si cela change. Beaucoup de fans sont des filles et des femmes et de plus en plus de joueurs sont des joueuses, car il n’y plus uniquement les hommes qui « savent pourquoi », les femmes aussi. On sait aussi que les matchs de foot amènent leurs lots d’hooligans et de casseurs (on l’a encore vu récemment dans le centre de Bruxelles), de commentaires homophobes, racistes, antisémites ou sexistes. Dans les stades les dérapages et les bagarres sont parfois plus nombreux que les goals. Alors on tente d’éduquer les jeunes, on sanctionne les clubs qui n’interviennent pas, on crée des chartes, on rappelle à qui veut l’entendre que les joueurs doivent donner l’exemple et qu’on ne tolère pas les infractions au code de bonne conduite. Pourtant, c’est le rappeur Damso, qui a été choisi par l’Union belge pour réaliser l’hymne officiel des Diables rouges à la Coupe du monde 2018. Le même Damso dont le dernier clip réalisé avec Vald « pose un réel problème vis –à-vis des femmes et tombe dans le sexisme » écrit même les Inrocks. […]